Le Blog du Detailing
Comment laver sa voiture sans la rayer ?

Comment laver sa voiture sans la rayer ?

Table des matières

Carwash, rouleaux, lavage à la main ou haute pression…  toutes ces méthodes de nettoyage ont un point commun : elles abîment la peinture de la carrosserie en provoquant des rayures et des traces. Pour préserver votre voiture, mieux vaut adopter une technique de detailing, qui va laver en profondeur tout en préservant la peinture.

Les différentes manières de laver une voiture

Pour laver une voiture, vous avez plusieurs solutions :

  • Le lavage haute pression, dans un carwash ou à la maison.
  • Le lavage sans contact en station de lavage auto.
  • Le lavage à la main classique.
  • Le lavage sans eau, avec un produit vaporisé sur le véhicule puis absorbé par un gant, une éponge ou un chiffon en microfibre.
  • Le lavage à la main, version detailling.

Si les quatre premières options permettent d’obtenir une voiture propre rapidement, ces types de lavage restent beaucoup trop superficiels et contribuent à former des rayures, ce qu’on veut absolument éviter.

Reste le lavage à la main plébiscité par tous les detailers professionnels, efficace et sans risque pour votre peinture.

 

Pourquoi le lavage classique peut abîmer votre voiture ?

C’est connu, laver sa voiture aux rouleaux cause des dégâts à la carrosserie. Mais saviez-vous que les autres techniques de lavage endommagent elles aussi votre véhicule, même si vous utilisez des gants doux ou des microfibres ?

En effet, votre voiture est exposée à longueur de journée à des contaminants sous forme de microparticules : sable, poussières, dépôts industriels, goudron, etc.

En lavant votre voiture avec une éponge ou un gant sans appliquer la bonne technique, vous allez écraser et déplacer ces contaminants. Résultat, vous allez voir apparaître sur votre peinture des microrayures.

Laver sa voiture sans rayer

Le lavage à la main version detailing permet non seulement d’avoir une voiture vraiment propre, mais aussi d’éviter d’abîmer la carrosserie. Cette technique s’adresse en priorité aux professionnels de l’esthétique auto, mais aussi aux particuliers passionnés ou voulant prendre soin de son véhicule.

Note : les vitres, pneus et jantes feront l’objet d’un nettoyage à part. Ici, nous nous concentrons sur la carrosserie.

Le rinçage

Oui, on commence par le rinçage. Et ce n’est pas juste pour être original. Un premier rinçage permet d’éliminer une grosse partie des particules présentes sur la carrosserie. Attention mieux vaut éviter la haute pression qui aura tendance à « écraser » ces particules sur la carrosserie. Utilisez plutôt un jet d’eau, plus doux pour cette opération.

Le prélavage

On commence à rentrer dans le vif du sujet, même si cette étape n’est pas obligatoire. Néanmoins, elle est vivement conseillée, surtout si après votre lavage, vous avez l’intention de polir votre véhicule.

Le prélavage, en detailing, c’est pulvériser de la mousse avec un canon à mousse (ça fonctionne aussi avec un bon spray). Cette mousse va entourer (encapsuler) chaque particule de sable, les poussières ou autres et les faire glisser sans frottement sur la peinture.

Le lavage à la main

Le lavage est l’étape clé pour avoir une voiture propre. Pour un lavage auto minutieux, efficace et sans rayer la peinture de la carrosserie, les detailers utilisent des techniques spécifiques que nous allons voir en détail plus bas :

  • La technique des deux seaux;
  • La technique du seau + un gant par panneau (5 à 10).

 

Le séchage

Une voiture propre, c’est bien. Mais une voiture séchée après lavage, c’est encore mieux. Cette finition permet d’éviter les traces d’eau et de calcaire sur la carrosserie, surtout si le véhicule est noir.

Pour cela, vous avez plusieurs solutions : soit la sécher au souffleur en utilisant un appareil dédié pour éviter d’envoyer de l’air contenant des salissures, soit avec un chiffon en microfibre. Vous pouvez également combiner les deux méthodes.

 

La technique des deux seaux

Maintenant que nous avons vu les différentes étapes, il reste le plus important : expliquer les techniques de lavage. Celle des deux seaux est sans doute la plus célèbre et la plus utilisée par les professionnels de l’esthétique auto. Pour l’appliquer, il vous faudra du matériel spécifique et de bons produits.

Le matériel

Très important, le matériel doit être propre et adapté afin d’éviter les marques. Il vous faudra donc :

  • Deux seaux qui contiennent dix litres chacun, un pour le lavage, un pour le rinçage.
  • Une grift guard (grille de lavage filtrante) par seau.
  • Deux gants, de préférence en microfibre.

Les produits

La qualité de votre shampooing ou de votre savon pour automobile est également très importante. Oubliez les produits de supermarchés et investissez dans un produit professionnel, que vous trouverez chez les revendeurs detailing.

 

Préparation

Important : ne lavez pas votre voiture au soleil ou quand elle est chaude.

Rincez vos seaux et les accessoires, même s’ils sont propres. Des contaminants peuvent se déposer entre deux lavages et rayer votre carrosserie.

Ensuite, remplissez un seau d’eau claire (10 litres), un autre avec l’eau savonneuse. Pour obtenir une belle mousse, mettez un peu d’eau, puis le shampooing. Complétez avec de l’eau pour arriver aux 10 litres.

Le lavage

Pour laver votre voiture, trempez votre gant dans l’eau savonneuse. Il faut qu’il soit bien imbibé. Commencez par le toit et faites glisser le gant, sans frotter. Ici, c’est le produit qui va agir, d’où l’importance de bien le choisir.

Une fois que vous avez fait un premier passage, rincez votre gant dans l’eau claire, puis trempez-le à nouveau dans l’eau savonneuse. N’hésitez pas à bien le frotter sur la grift guard afin d’éliminer les saletés qui pourraient rester accrochées. Continuez de laver votre voiture, de haut en bas (du plus propre au plus sale), toujours en rinçant régulièrement votre gant.

Vous pouvez rincer votre voiture entre deux nettoyages si vous le souhaitez.

Une fois que votre voiture est nettoyée, un dernier coup d’eau est nécessaire pour éliminer les dernières traces de savon.

Enfin, vous pouvez passer au séchage, toujours avec un chiffon propre et de préférence en microfibre.

 

La technique de nettoyage un seau et un gant par panneau

Ici, vous l’aurez compris, vous n’allez utiliser qu’un seul seau, avec votre produit, mais plusieurs gants microfibres.

Comme pour la technique des deux seaux, vous allez nettoyer panneau par panneau, du haut vers le bas, mais en changeant de gant à chaque panneau. Si votre voiture est très sale, vous pouvez aussi utiliser plusieurs gants pour un panneau.

Vous rincez au jet une fois un panneau terminé et vous passez au suivant.

Ne vous reste plus qu’à rincer puis sécher.

Votre voiture est maintenant propre. Vous pouvez vous arrêter là s’il s’agit seulement d’un lavage, ou continuer le detailing pour une rénovation complète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Un projet de reconversion ?
Découvrez nos formations professionnelles en detailing

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email