risques de nettoyer sa voiture aux rouleaux carwash

Avoir une voiture propre en toutes circonstances, c’est indispensable et ce pour plusieurs raisons. D’abord, cela évite à la carrosserie et notamment à la peinture de s’user prématurément. Ensuite, l’entretien du véhicule est essentiel pour une question de sécurité, notamment en ce qui concerne les vitres, les phares, les clignotants et la plaque d’immatriculation. Un défaut d’entretien du véhicule au niveau de ces points précis est accidentogène et vous êtes susceptible de recevoir une amende en cas de contrôle. Troisièmement, on le nettoie régulièrement pour des raisons esthétiques. La plupart des gens utilisent le rouleau dans les stations de lavage. Malheureusement, c’est une très mauvaise idée et nous allons vous expliquer pourquoi.

Pourquoi ne pas nettoyer son véhicule aux rouleaux ?

Le lavage au rouleau abime la carrosserie

Bien qu’elle soit simple, rapide et pas chère, c’est une méthode qui présente des risques.

Les méfaits sur la peinture et le vernis

La plupart des rouleaux que l’on trouve dans les stations de lavage sont susceptibles d’abimer la carrosserie de votre véhicule, mais aussi les parties de caoutchouc qui sont situées au niveau des portes et des vitres. D’abord, beaucoup de rouleaux sont fabriqués à partir de lamelles en matière synthétique qui sont susceptibles de laisser des microrayures au niveau de la peinture. Certains sont équipés de rouleaux en tissus de microfibre qui sont plus doux. Néanmoins, il faut savoir que les rouleaux ne sont pas nettoyés entre deux lavages et que les lamelles sont susceptibles de retenir les impuretés qui se trouvent sur les véhicules précédents comme la boue, la poussière, le sable et les cailloux. Si vous passez après un tel véhicule, vous risquez fortement d’endommager la peinture de votre carrosserie. De plus, des rouleaux de lavage ont une durée de vie. Pour être efficaces, ils doivent être régulièrement changés (au moins tous les trois ans). Or, tous les propriétaires de station de lavage ne respectent pas ce délai et ont tendance à les changer moins fréquemment. De ce fait, les équipements et les rouleaux usés peuvent altérer la peinture des véhicules.

À proscrire en cas d’impact sur le pare-brise

Il est assez fréquent que des automobilistes reçoivent des cailloux sur le pare-brise de leur véhicule, ce qui peut causer des impacts plus ou moins importants. Or, il est assez dangereux de laver sa voiture au rouleau quand on a ce type d’impact puisque la force du rouleau et les vibrations sont susceptibles d’aggraver ces impacts ou encore de créer des fissures.

Des produits de mauvaise qualité

Bien souvent dans les stations de lavage, les propriétaires visent un objectif de rentabilité. De ce fait, les produits utilisés ne sont pas d’aussi bonne qualité que ceux que l’on utilise dans les centres esthétiques auto. Ces produits nettoyants bas de gamme et acide (ph acide) peuvent altérer la peinture ainsi que les pièces en caoutchouc situées au niveau des portes et des vitres.

Le lavage au rouleau n’est pas écologique

Aujourd’hui, de plus en plus de consommateurs se préoccupent de la préservation de l’environnement et mesurent l’impact négatif de la consommation humaine sur la planète. Parmi les questions qui préoccupent le plus les scientifiques, il y a la raréfaction de l’eau. Pourtant, les pays industrialisés en consomment et en gaspillent plus que de raison. Savez-vous ce que consomme un lavage de voiture au rouleau ? Pour chaque véhicule lavé, c’est en moyenne 350 litres d’eau qui sont utilisés. À titre de comparaison, un lavage au jet ne demandera qu’un quart de ce volume d’eau. La quantité d’eau gaspillée est d’autant plus importante si le programme de nettoyage choisi est long. De plus, les machines à rouleau utilisent des produits de nettoyage qui ne sont pas respectueux de l’environnement.

Les autres méthodes de lavage

Si vous souhaitez trouver une alternative au lavage au rouleau pour nettoyer et entretenir votre véhicule, il existe d’autres alternatives. Mais sont-elles vraiment plus efficaces ?

Nettoyage sans eau

Le nettoyage sans eau consiste à appliquer un produit sur la carrosserie avec un vaporisateur. Celui-ci va « absorber » et surtout décoller les saletés et il ne restera plus qu’à essuyer avec un chiffon en microfibre. Malheureusement, force est de constater que cette technique ne fonctionne pas sur les voitures très sales. De plus, les impuretés qui se collent sur le chiffon risquent aussi de rayer votre carrosserie (Pour les retirer il faudra vous former au polissage). C’est donc une méthode à proscrire si l’on veut préserver la peinture de son véhicule.

Au niveau environnemental ces produits, pour cacher les rayures et les micro rayures causées par l’effet mécanique de l’essuyage, sont bourrés de silicone. Le silicone est un produit magique permettant de créer une brillance immédiate. A la première pluie, le silicone tombe par terre et va polluer les nappes phréatiques, rivières…

Le nettoyage à la vapeur

La vapeur d’eau s’utilise pour nettoyer l’extérieur et l’intérieur de son véhicule. Cette technique permet de travailler partout et fonctionne bien. Attention malgré tout, si vous utilisez mal la vapeur, vous pouvez bruler, abimer, chauffer… un élément. De plus, si vous ne savez pas utiliser cette méthode, vous créerez également des micros rayures. Les professionnels utilisent des appareils très performants qui aspirent la vapeur injectée à très haute température pour des résultats plus nets. Non seulement cela permet de nettoyer en profondeur les tissus et de venir à bout des tâches incrustées, des résidus de transpirations et également des parasites et des insectes.

Le nettoyage au nettoyeur haute pression en station

Rapide et facile, c’est aussi l’un des moyens les plus économiques avec le lavage au rouleau à la différence qu’il consomme beaucoup moins d’eau. Néanmoins, si le jet à haute pression est efficace, il reste potentiellement dangereux pour la peinture de votre véhicule si celle-ci présente des imperfections ou bien des éclats.

En station de lavage, les produits utilisés sont agressifs et peuvent ternir vos plastiques (joints, pare chocs, poignés…). Le résultat devant être rapide, les produits sont très acides.

Le nettoyage au nettoyeur haute pression avec prélavage

Plus efficace, il permet de laver son véhicule en plusieurs étapes. Juste après le lavage initial, le prélavage consiste à effectuer un premier lavage superficiel en pulvérisant un détergent, ou un moussant afin de rendre le lavage principal plus efficace. Cette mousse de prélavage va encapsuler la saleté et décoller le film routier de la carrosserie

Le nettoyage à la main aux 2 seaux

C’est la technique qui est utilisée par les spécialistes du « detailing » dans les centres d’esthétique auto. Cette technique est très simple, pourtant, c’est encore la meilleure puisqu’elle consiste à séparer l’eau de lavage et l’eau de rinçage dans deux seaux séparés. L’un contiendra de l’eau claire, l’autre de l’eau savonneuse. Pour laver le véhicule, on utilise un gant spécial que l’on va rincer régulièrement dans l’eau claire entre chaque mouvement pour éviter que les impuretés ne s’y logent et rayent la carrosserie. 

Vous avez aimé cet article ?  Partagez le !!! 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Table des matières