Close

Comment réaliser un polissage voiture ?

Le procédé de polissage de voiture intervient après le lavage, la décontamination et le séchage de celle-ci. Ce processus de lustrage permet de redonner une nouvelle brillance à la peinture en enlevant les micro-rayures, les défauts dus à l’oxydation, les tâches d’eau, les agressions chimiques etc.

Pourquoi faut-il polir son véhicule ?

Au delà du côté esthétique qu’il apporte, le polissage de la carrosserie du véhicule servira de protection pour la peinture qui sera préservée ce qui rendra son lavage plus facile par la suite. Si l’usager constate l’apparition de micro-rayures ou de griffes, ce traitement sera en mesure de les atténuer et/ou de les faire disparaître suivant la profondeur. Ce procédé permettra de rendre le véhicule brillant, les laisser serait néfaste à l’esthétisme de l’auto. Pour une durée optimale, il est recommandé de la polir environ tous les six à douze mois au maximum et suivant son utilisation.

Il est également judicieux d’utiliser ce procédé en cas de projet de revente afin de lui rendre son allure d’origine.

 

Précautions à prendre avant le polissage

Avant d’opérer, il est important de veiller à protéger les plastiques (fenêtre, pare-brise, calandre, antenne…) avec du scotch de masquage. L’usager doit veiller à placer son véhicule dans une zone non exposée au soleil et travailler avec un bon éclairage et dans un environnement sans poussière ; l’utilisation d’une lampe led puissante sera idéale. Il faudra également prendre soin de retirer tout ce qui est susceptible de créer des défauts sur la carrosserie (ceinture, montre, bague, bracelet etc.).

 

Bien choisir ses produits

Pour un polissage efficace, certains équipements sont à privilégier parmi lesquels figure une polisseuse orbitale qui permet de reproduire à très haute vitesse le mouvement de polissage à la main grâce au mouvement orbital de la tête. Cet équipement permettra alors de traiter efficacement toutes les aspérités visibles tout en conférant un surplus d’éclat à la carrosserie.

Choisir ensuite un pad (tampon de polissage) ainsi qu’une pâte de polissage adaptés au type de carrosserie : utiliser un pad et une pâte à polir douce pour une voiture foncée et plus agressive si elle est plus claire avec de petits défauts. La seconde méthode est de connaitre la dureté des vernis suivant les marques. Les erreurs sur un véhicules clair seront moins visible, sur un véhicule foncé cela ne pardonne pas. Dans tous les cas, il est recommandable d’avoir au moins deux à trois pads par type, en effet, si le tampon que vous utilisez tombe, il ne sera pas réutilisable .

 

Application

Une fois le pad sélectionné et fixé sur la polisseuse, appliquer la pâte de polissage sur le pad en cercle ou en croix et tamponner la surface à polir en appliquant une légère pression pour répartir le produit. Augmenter la vitesse progressivement en maintenant une pression constante et régulière et en réalisant des mouvements de gauche à droite, puis de haut en bas.

En séchant, la pâte laissera place à un film transparent qu’il faudra éliminer à l’aide d’un chiffon microfibre et d’un nettoyant dégraissant que vous aurez confectionné vous-même à base d’alcool isopropylique (IPA).

Abonnez-vous

Recevez une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin