Close

Nettoyage vapeur automobile et Detailing

Le changement climatique et surtout la canicule de cet été 2019 n’a échappé à personne.

Un été caniculaire associé à une sécheresse a conduit la l’Etat à prendre des mesures de restriction de l’utilisation de l’eau.

A fin Septembre, près de 90 départements étaient encore concernés par ces arrêtés préfectoraux…

Un Detailer peut il nettoyer la carrosserie à la vapeur ?

Les restrictions d’eau pour les préparateurs esthétiques auto

De plus en plus de préparateurs esthétiques automobiles doivent s’adapter aux réglementations et aux restrictions afin de poursuivre leur activité et ainsi trouver de nouveaux processus de lavage et nettoyage automobile plus « sains » mais surtout plus en adéquation avec l’évolution de notre environnement, des normes et restrictions.

 

Nettoyer un intérieur de voiture à la vapeur ?

 

Le principe du nettoyage vapeur est de pouvoir nettoyer un habitacle et désinfecter efficacement un intérieur de véhicule en n’utilisant aucun produit chimique (ou très peu) et en minimisant considérablement l’utilisation d’eau.

Le procédé du nettoyage vapeur va vous permettre de désincruster des éléments fortement encrassés tels que le compartiment moteur, les plastiques, les joints, les intérieurs de portes, les tapis, moquettes et sur-tapis encrassés, les montants de portes, les ceinture de sécurité, dégraisser et détacher un ciel de toit, les poignées de portes, les surfaces en tissu, panneaux de portes.

Certains générateurs vapeur permettent de réaliser, grâce à des buses spécifiques, un pressing des sièges par injection et extraction, permettant ainsi de supprimer les tâches et mauvaises odeurs incrustées dans un siège ou une banquette…

De part la température en sortie de buse (+/- 180 degrés), la vapeur est efficace pour la désinfection d’un véhicule, d’un bus, d’un véhicule de transport en commun, taxi, véhicule sanitaire léger (VSL), véhicules d’assainissement et de voirie…

 

 

Risques d’un nettoyage vapeur pour une carrosserie ?

 

Un lavage extérieur d’une voiture à la vapeur est possible mais reste risqué pour la carrosserie.

En effet, comme nous l’avons expliqué dans d’autres articles, le simple fait de « frotter », même légèrement, une carrosserie contaminée ou poussiéreuse peut suffire à créer des défauts sur le vernis : swirls, tourbillons, micro-rayures etc…

Pour autant, le nettoyage extérieur à la vapeur peut-être une alternative judicieuse à la préparation d’un véhicule d’occasion avant une vente, pour un car-staging par exemple.

Que vous soyez Client ou Professionnel de la préparation esthétique, l’idée est d’avoir conscience du risque de créations de défauts sur le vernis du véhicule.

 

En tant que professionnel, nous vous préconisons le lavage extérieur d’un véhicule à la vapeur, uniquement si cette préparation est suivie d’une rénovation par polissage.


En effet, les éventuels défauts générés lors du nettoyage extérieur à la vapeur seront, quoiqu’ il arrive, supprimés lors de l’étape du polissage de la carrosserie

Par expérience, cette alternative vapeur est applicable uniquement si le véhicule ne présente pas une forte contamination.


Dans tous les cas, des étapes indispensables et structurées devront être respectées dans ce process : nettoyage des jantes, prélavage à la mousse active, décontamination(s) chimique(s), lavage à la vapeur, décontamination mécanique et toutes les étapes de rénovation d’un véhicule (masquage, polissage…) et finitions au choix (lustrage, cirage…).

Hier et aujourd’hui, nous utilisons plus de 200 litres d’eau (en moyenne) pour nettoyer un véhicule… Mais, demain, pourrions-nous encore le faire ?