Close

Comment enlever les fientes d’oiseaux sur votre carrosserie ?

Ah, le printemps ! Vous l’attendiez avec impatience, n’est-ce-pas ?

Les oiseaux qui chantent, les arbres qui fleurissent, les professionnels du bitume
qui réparent les routes dégradées par l’hiver !

Les techniques pour sublimer votre auto

Sans mauvais jeu de mots, vous allez vite déchanter lorsque tous les contaminants
associés à ces phénomènes vont venir se déposer gentiment sur le vernis de
votre carrosserie…

1/ Fientes sur les pares brises

Votre voiture peut être attaquer sur les surfaces vitrées (pare brise). Dans ce cas pas de problème un peu d’eau et vous retirerez facilement le désagrément. Ne grattez pas avec une éponge, une micro fibre, un chiffon … laissez l’eau faire son action dans un premier temps. Ne pas les retirer, outre gêner la visibilité, peut également abîmer le pare brise. 

Par l’action mécanique des essuies glace qui viennent passer et repasser dessus, cela peut rayer le pare brise. 

 

 2/ Fientes sur la carrosserie

Sans parler du coté inesthétique des fientes sur la carrosserie et des bactéries contenues dans les fientes, ces dernières vont abîmer le vernis et la peinture de votre véhicule.  

Et si vous n’êtes pas vigilant, très rapidement, le vernis de votre peinture sera attaqué
et il deviendra compliquer de lui redonner une brillance éclatante !

 

 

Comment enlever une tache de fiente d’oiseau sur carrosserie ?

 

De par leur taille, les oiseaux ont un système digestif beaucoup plus petit et différent du nôtre.

Ainsi, les matières rejetées sont naturellement concentrées et acides.
A proprement dit, ce ne sont pas les fientes d’oiseaux en elles-mêmes qui détériorent
la peinture de votre voiture, mais les changements de température extérieure
qui agissent et font constamment travailler le vernis de votre carrosserie
(phénomène de dilatation et rétractation) mais aussi l’acidité des déjections des
volatiles.

 

Ainsi, les excréments d’un oiseau restés plusieurs jours sur un capot soumis à ces
variations climatiques seront très rapidement encapsulés dans le vernis, créant une auréole mat et terne.

 

Un oiseau vient de se faire plaisir sur votre capot ? Comment nettoyer ?


Tout d’abord mettez de l’eau (haute pression) ou tuyau d’eau simple, surtout n’allez pas aux rouleaux qui rayerons le véhicule. Laissez l’eau travailler seule. Puis recommencez si nécessaire. 

“Moins, il y aura d’action mécanique (éponge, micro fibre…) sur votre carrosserie, moins de rayures vous créerez. “

 

Puis si besoin, Une micro-fibre propre associée à un désincrustant vous permettra d’enlever ce petit cadeau sans aucun risque. Allez y lentement si elle n’est pas fraîche. 

 

A l’inverse, si la fiente est là depuis plusieurs jours ou plus parfois, n’attendez pas pour
prendre rendez-vous avec un professionnel de la préparation esthétique afin qu’il redonne de l’éclat à votre voiture ! Il opérera votre véhicule avec son savoir faire, il pourra rattraper ce dégât avec une polisseuse par exemple en ne travaillant que sur cette zone. Un professionnel, ne vous facturera pas grand chose et réparera cet oubli. 

Et malgré tout le respect que j’ai pour elle, oubliez les remèdes de Grand-Mère !

Les vernis d’aujourd’hui évoluent constamment et ce n’est d’ailleurs plus un
secret : les vernis « intelligents » sont l’enjeu de demain pour les constructeurs !

Vous pouvez également faire appliquer un traitement céramique ou une cire de bonne qualité pour renforcer votre vernis. Attention ces procédés sont coûteux, car ils sont long à réaliser. N’hésitez pas à vous renseigner, il faudra à votre detailer 25 à 40 heures de travail sur le véhicule.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *